Enquête utilisateur
2nde

Dossiers scientifiques et questions/réponses - Accompagnement du programme


Présentation

Cette page propose des liens vers les ressources des sites jumeaux ENS/DGESCO développés dans le cadre des nouveaux programmes de seconde (rentrée 2010).

Ce programme est disponible en version pdf : Programme de Physique-Chimie en Classe de Seconde Générale et Technologique

 

Cliquez sur la photo !

 

I. La Santé

 

II. La Pratique du Sport

 

III. L'Univers

 

IV. Module d'exploration : Méthodes et Pratiques Scientifiques

 

 

 

 

 

 

 
Articles du programme de 2nde
Le Monoxyde de Dihydrogène (ou DHMO, acronyme de l’anglais DiHydrogen MonOxyde) est un composé chimique peu connu du grand public, pourtant omniprésent, qui présente de réels risques à l’usage. Il n’est repertorié dans aucune des classifications de produits chimiques dangereux.
Article rédigé par D. Bousquet et P. Perrodin (Doctorants au département de Chimie de l'Ecole Normale Supérieure) édité par Nicolas Lévy (responsable éditorial du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie). Table des matières Un produit non répertorié n'est pas forcément sûr Omnipr...
Le Slime®, une pâte gluante composée de polymères et de borax que les enfants (et les plus grands aussi !) apprécient pour son aspect étonnant tout gélatineux.
Article édité par N. Lévy, responsable éditorial du site CultureSciences-Chimie à partir d'un protocole et d'une mise en oeuvre par les enseignants des Olympiades Nationales de la Chimie (Académie de Paris) Table des Matières Introduction Synthèse Préparation des solutions Pré...
La conception de nanoparticules pour la délivrance de molécules thérapeutiques vers un organe, un tissu ou une cellule malade, représente un enjeu majeur dans le domaine de la nanomédecine. Dans ce contexte, les chercheurs de l’Institut Galien Paris-Sud à Châtenay-Malabry (CNRS / Université Paris-Sud) ont développé une nouvelle famille de nanoparticules biocompatibles à forte activité anticancéreuse.
Article rédigé par Christophe Cartier dit Moulin (communication du CNRS-Chimie), à partir d'un texte de Julien Nicolas et al. (Chercheurs Institut Galien Paris-Sud à Châtenay-Malabry (CNRS / Université Paris-Sud) sur leurs travaux. Il est édité par Nicolas Lévy (responsable éditorial du site ENS-DGESCO CultureSciences-...
Du bleu Guimet à la fuchsine, nombreux sont les coloris créés à cette époque par les chimistes et teinturiers lyonnais pour embellir les soieries (notamment) ou améliorer les procédés existants. Bien que les retombées économiques n’aient pas toujours été à la hauteur des espérances, ces découvertes ont permis à l’industrie textile de prospérer et à la chimie de s’enraciner en terre lyonnaise.
Du bleu Guimet à la fuchsine, nombreux sont les coloris créés à cette époque par les chimistes et teinturiers lyonnais pour embellir les soieries (notamment) ou améliorer les procédés existants. Bien que les retombées économiques n’aient pas toujours été à la hauteur des espérances, ces d...
La révolution culinaire est en marche. À la clé, des mets inédits, des goûts nouveaux et une infinité de possibles pour des cuisiniers créatifs. Nos fruits, légumes, viandes et poissons céderont-ils la place à des composés purs ? La cuisine note à note prendra-t-elle le pas sur la cuisine traditionnelle ? Le débat est lancé.
Brève mise en forme par Nicolas Lévy (professeur agrégé responsable du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie) Table des Matières Présentation Extraits   Présentation Quelle est l’origine de cette odeur merveilleuse et familière qui caractérise de nombreux champignons et dans laquelle on retrouve...
Des chercheurs de l’équipe « Nanostructures et optiques » de l’INSP étudient les structures photoniques fluorescentes développées par certains insectes.
Un modèle pour de nouveaux dispositifs photoniques ?     Des chercheurs de l’équipe « Nanostructures et optiques » de l’INSP étudient les structures photoniques fluorescentes développées par certains insectes. Généralement, ces structures ont la fonction d’interface entre l...
La cyclodextrine permet de solubiliser de nombreux composés hydrophobes dans l’eau grâce à sa cavité structurale. Elle est utilisée dans divers domaines comme la pharmaceutique, la dépollution de l’eau ou de l’air, la cosmétique ou l'agroalimentaire...
Article rédigé par Claire de March (Etudiante en M2 Chimie Moléculaire à l'UPMC), édité par Nicolas Lévy (Responsable Editorial CultureSciencesChimie) Tables des Matières Un peu d'histoire Structure des cyclodextrines Propriétés hydrosolubilisantes des cyclodextrines Les Applications...
Ce qu'on appelle « gaz de schiste », c'est du gaz (méthane) encore contenu dans sa roche mère, parce que celle-ci n'est pas (ou très peu) perméable. Ce méthane y est souvent contenu dans des (micro)pores ne communiquant pas entre eux, ou éventuellement adsorbé sur des particules argileuses, d'où l'imperméabilité de la roche. Cette non perméabilité a empêché le méthane (et les autres hydrocarbures) de migrer. La roche mère est donc restée riche en gaz.
Le site confrère de géologie : Planet'Terre (ENS Lyon - DGESCO) a proposé un article complet et détaillé sur le gaz de schiste, rédigé par Pierre Thomas, Professeur de Géologie de l'ENS Lyon. CultureSciences-Chimie s'en fait le relais !   Ce qu'on appelle « gaz de schiste », c'est...
Le Département des Arts de l’Islam du musée du Louvre ouvrira ses portes au grand public le 22 septembre 2012. Il présentera alors parmi d’autres, quatre grandes lampes et une bouteille à long col en verre émaillé datant de la période mamelouke (1250-1517) qui ont pu, pour la première fois, être analysées in situ grâce à une technique non invasive et mobile, la spectroscopie Raman.
Article rédigé par Christophe Cartier dit Moulin (communication du CNRS-Chimie), à partir d'un texte de Philippe Colomban et al. (Chercheurs au Laboratoire de Dynamique Interactions et Réactivité (LADIR) - CNRS / Université Paris 6) sur leurs travaux. Il est édité par Nicolas Lévy (responsable éditorial du site ENS-DGESCO...
L'Imagerie par résonnance magnétique utilise les propriétés des atomes d'hydrogène présents dans les tissus et dans les fluides du corps à "se colorer" lorsqu'ils sont soumis à différents champs magnétiques. Au contraire du scanner qui émet des rayons X, l'IRM est sans danger.
L'Imagerie par résonnance magnétique utilise les propriétés des atomes d'hydrogène présents dans les tissus et dans les fluides du corps à "se colorer" lorsqu'ils sont soumis à différents champs magnétiques. Au contraire du scanner qui émet des rayons X, l'IRM est sans danger....