Enquête utilisateur
1ère STL - SPCL

Dossiers scientifiques et questions/réponses - Accompagnement du programme


 

Présentation

Cette page propose des liens vers les ressources de CultureSciences-Chimie développées dans le cadre des nouveaux programmes de Première STL spécialité Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire (rentrée 2011) - Module Chimie et développement durable
 

Ce programme est disponible en version pdf : Programme de 1ère STL - Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire - SPCL

 

I. Chimie : enjeux sociétaux, économiques et environnementaux

I.2. Prise en compte de la sécurité en chimie

[1] Travaux Pratiques de Chimie Tout Prêts

 

 

II. Synthèse chimique

 

III. Analyses physico-chimiques

 
 
Articles du programme de 1ère STL - SPCL
Les principaux éléments qui constituent les molécules naturelles sont généralement présents sous forme de plusieurs isotopes stables. La différence entre les deux types d'isotopes provient du nombre de neutrons, plus élevé pour le premier, qui induit une masse atomique supérieure. L'écart de masse entre les isotopes d'un élément chimique peut être suffisant pour modifier les propriétés physiques et chimiques des molécules fabriquées à partir de différents isotopes.
  Article rédigé par Gérald Remaud et Serge Akoka (Professeurs, Laboratoire d'Analyse Isotopique et Electrochimique de Métabolismes, LAIEM - UMR-CNRS 6006, Faculté des Sciences et des Techniques de Nantes), relu par Guillaume Champion (professeur agrégé à l'ENS).     Table des mati...
Diaporama constitué par Anouk Galtayries (Maître de conférences à l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie Paris (ENSCP), laboratoire de Physico-Chimie des Surfaces).
Diaporama constitué par Anouk Galtayries (Maître de conférences à l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie Paris (ENSCP), laboratoire de Physico-Chimie des Surfaces).       Ce diaporama peut être visualisé en cliquant régulièrement sur l'image ci-dessous : Ce...
Parmi les méthodes à la disposition du chimiste pour l'analyse structurelle, la résonance magnétique nucléaire (RMN) et l'infrarouge (IR) jouent des rôles complémentaires : la RMN permet de connaître l'enchaînement des atomes, l'infrarouge les groupes fonctionnels présents dans les molécules. Même si au cours des dernières décennies la RMN a fait d'énormes progrès, en particulier à l'aide des techniques pulsées à transformée de Fourier, l'infrarouge reste parfois le seul moyen de lever les ambiguïtés pouvant subsister quant à la structure d'une molécule.
  Article rédigé par Dominique Gennet (étudiant en thèse - Laboratoire de Synthese Organique (DCSO) - Ecole Polytechnique), relu par Christian Ley (Maître de Conférence à l'ENS - UMR 8640 - Processus d'Activation Sélectif par Transfert d'Energie Uni électronique ou Radiative (PASTEUR) - Groupe de Photochimie...
Dès 1853, Dubrunfaut propose d'utiliser la dialyse (sans la nommer) pour séparer industriellement les sels de potassium (chlorure et nitrate) du saccharose des mélasses dont ils gênent la cristallisation ; la membrane utilisée était en parchemin et cet auteur montre que le saccharose traverse cinq fois moins vite que le chlorure de potassium. C'est en 1861 que Graham utilise plus largement ce procédé et lui donne le nom de dialyse ...
  Article rédigé par C. Cun (Centre de recherche et de contrôle des eaux de Paris (CRECEP), Paris), relu par H. Soyer (professeur agrégée à l'ENS, Paris).   Table des matières I. Un peu d'histoire... II. Dialyse et autres techniques III. Techniques é...
L'eau est abondante sur terre, elle représente 1380 millions de km3. L'essentiel toutefois est constitué d'eau de mer (97,2 %) et de glace (2,15 %) inutilisables directement. L'eau douce, facilement disponible (lacs, fleuves, certaines eaux souterraines), ne représente que 0,07 % de la ressource totale soit environ un million de km3. Mais la répartition de cette eau est très inégale.
  Article rédigé par Viviane Renaudin (Maître de conférences au Département Génie Chimique, Génie des Procédés de l'IUT de Nancy Brabois, Université Henri Poincaré et chercheur au LSGC (Laboratoire des Sciences du Génie Chimique), CNRS, Nancy), relu par Guillaume Champion (professeur agrég...
A partir d'une transformation physico-chimique quelconque, l'auteur exprime le quotient de réaction. Du cas général, l'auteur tire différentes expressions de ce quotient de réaction selon les hypothèses d'état des constituants chimiques intervenant dans la transformation. 
  Article rédigé par E. Florentin (professeur agrégée), relu par L. Jullien (Laboratoire d'Ingénierie de la molécule et des systèmes moléculaires organisés - CNRS UMR 8640 - Département de chimie de l'ENS).   Table des matières...
Au moment de l'ajout de la solution de permanganate acidifiée, on observe un trouble brun (MnO2(s)) dans les tubes contenant l'alcool primaire et l'alcool secondaire. Dans le cas de l'alcool tertiaire, la solution reste rose quelques secondes avant que le trouble brun apparaisse.
  Séquence expérimentale rédigée par Marine Escaffre (agrégée préparateur à l'ENS), relue par Edith Florentin (professeur agrégée).     Table des matières Introduction I. Quels sont les alcools qui réagissent avec le permanganate de...
Les changements d'état sont largement utilisés dans toutes les étapes de séparation et de purification. La distillation, et plus particulièrement l'hydrodistillation, est une technique basée sur le changement d'état liquide - vapeur des espèces chimiques.
Manuscrit d'une séquence expérimentale sur une technique, méthode ou savoir faire expérimental : l'hydrodistillation, accessible en film sur ce site, rédigé par A. Bourgeais (agrégé préparateur à l'ENS) et E. Florentin (professeur agrégée), relu par O. Durupthy (Professeur CPGE au Lycée C...
L'inhalation ou l'ingestion chronique de particules de peinture à base d'oxydes de plomb ou de cérusite par les peintres ou les occupants de logements insalubres notamment des enfants en bas-âge, peut être la source de graves contaminations.
  Article rédigé par Michel Meyer (Chargé de recherche - Laboratoire d'Ingénierie Moléculaire pour la Séparation et les Applications des Gaz (LIMSAG) - UMR 5633 - Université de Bourgogne), relu par Jean-Claude Chottard (Professeur d'université - Laboratoire de Chimie et Biochimie Pharmacologiques et Toxicologiques - CNRS...
Le contact entre l'eau et le plomb métallique donne inévitablement lieu à des phénomènes de corrosion dont l'ampleur dépend aussi bien des propriétés physico-chimiques du fluide que des caractéristiques du réseau. Dans le cas de tuyaux anciens entartrés, la contamination de l'eau par dissolution partielle des phases minérales déposées sera gouvernée par ces mêmes facteurs.
  Article rédigé par Michel Meyer (Chargé de recherche - Laboratoire d'Ingénierie Moléculaire pour la Séparation et les Applications des Gaz (LIMSAG) - UMR 5633 - Université de Bourgogne), relu par Claude Mesnil (professeur CPGE au lycée Hoche, Versailles). Cet article fait partie du dossier pluridisciplinaire sur l'eau...