Enquête utilisateur
Terminale STL - SPCL

Dossiers scientifiques et questions/réponses - Accompagnement du programme


 

Présentation

Cette page propose des liens vers les ressources de CultureSciences-Chimie développées dans le cadre des nouveaux programmes de Terminale STL spécialité Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire (rentrée 2012) - Module Chimie et développement durable
 

Ce programme est disponible en version pdf : Programme de Terminale STL - Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire - SPCL

 

I. Synthèses chimiques

 

II. Analyses physico-chimiques

[1] Mise en évidence de la conductivité des ions

[2] Echelle de teinte et papier-pH

 

II.4. Dosage par titrage

[1] Titrage colorimétrique d'un acide fort par une base forte

[2] Titrage colorimétrique d'un polyacide par une base forte

[3] Les indicateurs de pH

[4] Un indicateur coloré acido-basique naturel : le chou rouge.

 

II.5. Capteurs électrochimiques

[1] Travail électrochimique et réactions aux électrodes

[2] L'Or - Cyanuration : dissolution de l'or par l'eau ?

[3] Cellules électrochimiques : aspects thermodynamiques et cinétiques

[4] La bouteille bleue



Et plus généralement, l'ensemble des ressources du dossier Activation - électrochimie

 

II.6. Choix d'une technique d'analyse

 

Les nombreuses ressources du dossier : Analyse et caractérisation vous seront utiles pour illustrer cette partie du programme !

 

 

Et également : Ne pas hésiter à demander le déploiement de l'expo' Chimie2.0 au sein de votre établissement (ou lorsque les laboratoires du CNRS rencontrent les lycées sur l'Énergie, le Développement Durable, la Santé etc ...)

 
 
Articles du programme de Terminale STL - SPCL
Vidéo : En 1756 un minéralogiste suédois découvre une pierre qui bout. Cette particularité révèle les potentialités d'une nouvelle famille de roches, les ZÉOLITHES : des aluminosilicates chargés négativement constitués en tétraèdres d'échelle moléculaire.
En 1756 un minéralogiste suédois découvre une pierre qui bout. Cette particularité révèle les potentialités d'une nouvelle famille de roches, les ZÉOLITHES : des aluminosilicates chargés négativement constitués en tétraèdres d'échelle moléculaire.    ...
L'hydrogène est souvent présenté comme un vecteur énergétique d'avenir en remplacement des hydrocarbures fossiles, notamment dans le domaine des transports. Il peut être utilisé directement dans des moteurs à combustion interne, ou alimenter des piles à combustibles produisant de l'électricité, sa transformation ne produisant que de l'eau.
  En complément à l'article et diaporama : Une pile à hydrogène bio-inspirée, CultureSciences-Chimie relaie cette très belle conférence en vidéo de Nolven Guilhaume, (chargée de recherche, CNRS, IRCELYON) proposée par la Bibliothèque Municipale de Lyon.   Présentation...
Des chercheurs du LCBM (CEA-CNRS-Université J. Fourier, Grenoble), de l’Iramis (CEA, Saclay) ainsi qu’une équipe du Liten (CEA, Grenoble) ont combiné nanosciences et chimie bio-inspirée pour élaborer, pour la première fois, un matériau capable de catalyser sans platine aussi bien la production d’hydrogène que son utilisation dans les piles à combustible dites « piles à hydrogène ».
Article rédigé par Christophe Cartier dit Moulin (communication du CNRS-Chimie), à partir des travaux de V. Artero, (Chercheur CEA, iRTSV/LCBM CEA Grenoble). Le diaporama est édité et commenté par Nicolas Lévy (professeur agrégé responsable du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie) à partir d'une conférence de V....
Nous retrouvons dans les quasi-cristaux, les mosaïques fascinantes du monde Arabe, reproduites à l'échelle atomique : des motifs réguliers qui ne se répètent jamais. Pourtant, depuis les travaux du français Abbé Haüy en 1784, un cristal est classiquement défini comme suit : "un cristal est une substance au sein de laquelle, les constituants  sont assemblés selon un ordre régulier, répétition périodique d'un motif tri-dimensionnel".
Article édité par Nicolas Lévy (professeur agrégé responsable du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie), basé sur les communiqués de presse et les informations de l'Académie Royale des Sciences de Suède. Table des matières Présentation La découverte Les mosaïques et les quasi-...
Les métaux, ressources minérales naturelles non renouvelables, sont à la base de notre civilisation industrielle. Moins médiatique que le changement climatique ou les enjeux énergétiques, leur raréfaction sera pourtant un des défis majeurs du 21e siècle : notre modèle de développement, qui repose sur la croissance économique et un accroissement continu du prélèvement des ressources, se heurte à la finitude de la planète.
Brève mise en forme par Nicolas Lévy (professeur agrégé responsable du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie)   Table des matières Présentation Sommaire Présentation Les métaux, ressources miné...
Depuis des millénaires, les verres et les céramiques sont fabriqués en chauffant le sable ou largile dans des fours à très haute température. Pourtant, l'observation du vivant nous montre que certains micro-organismes ont appris à développer des conditions de synthèse beaucoup plus douces, compatibles avec la vie. De simples micro-algues, comme les diatomées, élaborent des coques de silice dont la beauté avait séduit Darwin et qui savèrent aujourd'hui être de véritables cristaux photoniques vivants ! Comment sinspirer de l’exemple de la Nature pour inventer de nouveaux matériaux « bio-inspirés » ?
  Article rédigé par Jacques Livage (Professeur au Collège de France), édité par Nicolas Lévy, responsable éditorial du site CultureSciences-Chimie.   Table des matières 1. Présentation 2. Introduction 3. Les diatomées : des nanomatériaux...
La chimie organique s'est développée en forme d'art où les scientifiques produisent des créations chimiques merveilleuses dans leurs tubes à essai. L'humanité bénéficie de ce savoir-faire sous la forme de médicaments, d'électroniques toujours plus précis et de matériaux technologiques avancés. Le prix Nobel en chimie 2010 récompense l'un des outils les plus sophistiqués disponibles aux chimistes aujourd'hui.
    Article édité par Nicolas Lévy (professeur agrégé responsable du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie), basé sur les communiqués de presse et les informations de l'Académie Royale des Sciences de Suède.   Table des matières 1. Pr...
La plongée sous-marine permet également de traiter de manière captivante, un autre thème du programme de seconde, celui de la dissolution des gaz dans les liquides. De toutes les contraintes que subit le plongeur, c’est sans doute la plus prégnante. Elle limite ses incursions en durée et en profondeur. Elle est à l’origine des « accidents de décompression ». Pour le plongeur, elle est une menace sournoise, présente à chaque instant de la remontée (mais également en surface après la plongée), que l’on ne sait pas encore maîtriser totalement.
Article rédigé par Pierre Letellier (Professeur Emérite à l’Université Pierre et Marie Curie -Paris- & moniteur BEES 2, plongée sous-marine) - Photos sous-marines Laurence Saulnier et Jérôme Clabé -, édité par Nicolas Lévy, responsable éditorial du site CultureSciences-Chimie....
Spectacle tragique qu’est l’énorme masse noire d’hydrocarbures qui pollue la mer et, sous l’effet des vents et marées, atteint et imprègne nos côtes, qui intoxique la faune marine et étouffe les oiseaux, détruit les habitats de nombreux animaux… ces catastrophes écologiques (et économiques) produisent un choc auprès des populations, surtout environnantes. Le problème des marées noires reste d’une cruelle actualité. Y faire face aussi efficacement que possible, avec les bons produits et les bonnes techniques, nécessite l’implication des chimistes et physicochimiques.
  Article rédigé par François-Xavier Merlin publié dans l'ouvrage "La Chimie et la Mer" (EDP Sciences), édité par Nicolas Lévy, responsable scientifique du site CultureSciences-Chimie.   Table des matières 1. Introduction 2. Les techniques de lutte antipollution...
La technologie actuelle des électrolyseurs et photoélectrolyseurs, dispositifs permettant de produire de l’hydrogène H2 et de l’oxygène O2 à partir d’eau, nécessite des catalyseurs métalliques à base de métaux nobles (platine, ruthénium, iridium…). Ces métaux sont rares et trop chers pour espérer les utiliser à l’échelle industrielle. Il est donc essentiel de trouver des alternatives à cette technologie.
  Article rédigé par Christophe Cartier dit Moulin & Martine Hasler (communication du CNRS-Chimie), à partir d'un texte de A. Aukauloo, (chercheur à l'Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d’Orsay) sur ses travaux. Il est édité par Nicolas Lévy (professeur agrégé responsable du site...