Approche microscopique. Modélisation.
Les lauréats ont développés des méthodes numériques mélangeant mécanique classique et mécanique quantique (dites QM/MM - Quantum Mechanics/Molecular Mechanics) afin de modéliser les systèmes chimiques complexes et leur réactivité.
Article édité par Nicolas Lévy (professeur agrégé responsable du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie), basé sur les communiqués de presse et les informations de l'Académie Royale des Sciences de Suède. Table des Matières Les lauréats Déterminer une structure chimique complexe ! Et si...
Imaginez un monde où la matière ne serait constituée que de points mathématiques, une matière sans matière : l'horreur... Les théories de la physique moderne ont décharné notre monde sensible pour son étude, tandis que les grands accélérateurs de particules nous dévoilent toujours plus intimement le contenu de la matière. Mal nécessaire de la théorisation ?
Brève mise en forme par Nicolas Lévy (professeur agrégé responsable du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie) Table des Matières Présentation Extraits   Présentation   Imaginez un monde où la matière ne serait constituée que de points mathématiques, une matière sans matiè...
La matière possède des propriétés très différentes selon qu’elle se présente à l’échelle des objets usuels ou à celle des molécules qui la constituent, dont les dimensions se mesurent en nanomètres, c’est-à-dire en mil­liardièmes de mètre. Cet ouvrage donne un aperçu des différents domaines qui sont concernés par les nanosciences et en expose les principes et concepts scientifiques.
Brève mise en forme par Nicolas Lévy (professeur agrégé responsable du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie) Table des Matières Présentation Extraits   Présentation La matière possède des propriétés très différentes selon qu’elle se présente à l’é...
La conception de nanoparticules pour la délivrance de molécules thérapeutiques vers un organe, un tissu ou une cellule malade, représente un enjeu majeur dans le domaine de la nanomédecine. Dans ce contexte, les chercheurs de l’Institut Galien Paris-Sud à Châtenay-Malabry (CNRS / Université Paris-Sud) ont développé une nouvelle famille de nanoparticules biocompatibles à forte activité anticancéreuse.
Article rédigé par Christophe Cartier dit Moulin (communication du CNRS-Chimie), à partir d'un texte de Julien Nicolas et al. (Chercheurs Institut Galien Paris-Sud à Châtenay-Malabry (CNRS / Université Paris-Sud) sur leurs travaux. Il est édité par Nicolas Lévy (responsable éditorial du site ENS-DGESCO CultureSciences-...
Apparue au milieu du XXe siècle, la simulation moléculaire est aujourd’hui un outil largement utilisé pour aider à interpréter et comprendre des résultats expérimentaux, tester de nouvelles théories, ou prédire le comportement physique ou chimique de la matière. Les méthodes de simulation moléculaire résolvent, de façon numérique, les équations de la thermodynamique statistique, théorie générale qui permet de faire le lien entre les grandeurs microscopiques du système et ses propriétés macroscopiques.
Article rédigé par Anne Boutin, Directrice de Recherche CNRS et Rodolphe Vuilleumieur, Professeur UPMC (laboratoire PASTEUR de l'Ecole Normale Supérieure - CNRS/ENS/UPMC), édité par Nicolas Lévy (Responsable Editorial CultureSciences-Chimie). Table des Matières Introduction Histoire de la thermodynamique statistique Entre th...
La spectroscopie UV-Visible permet d’accéder qualitativement à des renseignements quant à la nature des liaisons présentes au sein de l’échantillon  mais également de déterminer quantitativement la concentration d’espèces absorbant dans ce domaine spectral. Non destructive et rapide, cette spectroscopie est largement répandue en travaux pratiques de chimie ainsi qu'en analyse chimique ou biochimique.
Article rédigé par Antoine Eloi (Professeur Agrégé de Chimie en Classes Préparatoires BCPST), édité par Nicolas Lévy (Responsable Editorial de CultureSciences-Chimie). Tables des matières Présentation Principe de la spectroscopie UV - Visible Appareillage et Fonctionnement Etude spectrophotom...
Dans cette conférence nous nous intéresserons à l’électron tel qu’il se manifeste en chimie et en biologie. En effet, si l’électron est une particule élémentaire individuelle pour le physicien, en chimie les temps de vie des électrons libres sont trop faibles pour qu’ils se manifestent comme tels sauf aux temps ultracourts. L’électron « chimique » est ainsi toujours associé à un édifice atomique ou moléculaire bien plus grand mais auquel il confère sa réactivité chimique et biologique.
Conférence de Christian Amatore (Directeur de Recherche CNRS à l'Ecole Normale Supérieure et Membre de l'Académie des Sciences), éditée par Nicolas Lévy (Responsable Editorial CultureSciences-Chimie). Tables des Matières Présentation Conférence en Ligne 1. Présentation Dans cette conférence...
Patrick Couvreur, spécialiste des nanotechnologies médicales a mené des recherches qui l'ont conduit à concevoir des nouveaux systèmes d'administration et de vectorisation des médicaments
    En compagnie du physicien Alain Benoît et du biologiste José-Alain Sahel, le pharmacien Patrick Couvreur est lauréat de la médaille de l'innovation du CNRS 2012. Cette prestigieuse distinction récompense des personnalités dont les recherches exceptionnelles conduisent à des innovations marquantes sur le plan technologique,...
La définition de la mole, unité de mesure des quantités de matière du Système International, date de 1971 soit il y a seulement 41 ans ! Le nombre d'entités (atomes, molécules, ions, électrons, etc.) contenues dans une mole est connue sous le nom de constante d'Avogadro. C'est l'histoire particulière de cette constante et du scientifique dont elle porte le nom que nous allons détailler dans cet article.
Article rédigé par Fanny Barbaud (Professeure Agrégée de Chimie), édité par Nicolas Lévy (Responsable Editorial CultureSciences-Chimie). Tables des Matières Introduction Biographie d'Avogadro Contribution d'Avogadro à la chimie du XIXème siècle L'incompréhension de la...
Vidéo : En 1756 un minéralogiste suédois découvre une pierre qui bout. Cette particularité révèle les potentialités d'une nouvelle famille de roches, les ZÉOLITHES : des aluminosilicates chargés négativement constitués en tétraèdres d'échelle moléculaire.
En 1756 un minéralogiste suédois découvre une pierre qui bout. Cette particularité révèle les potentialités d'une nouvelle famille de roches, les ZÉOLITHES : des aluminosilicates chargés négativement constitués en tétraèdres d'échelle moléculaire.    ...