Description macroscopique
La définition de la mole, unité de mesure des quantités de matière du Système International, date de 1971 soit il y a seulement 41 ans ! Le nombre d'entités (atomes, molécules, ions, électrons, etc.) contenues dans une mole est connue sous le nom de constante d'Avogadro. C'est l'histoire particulière de cette constante et du scientifique dont elle porte le nom que nous allons détailler dans cet article.
Article rédigé par Fanny Barbaud (Professeure Agrégée de Chimie), édité par Nicolas Lévy (Responsable Editorial CultureSciences-Chimie). Tables des Matières Introduction Biographie d'Avogadro Contribution d'Avogadro à la chimie du XIXème siècle L'incompréhension de la...
Vidéo : En 1756 un minéralogiste suédois découvre une pierre qui bout. Cette particularité révèle les potentialités d'une nouvelle famille de roches, les ZÉOLITHES : des aluminosilicates chargés négativement constitués en tétraèdres d'échelle moléculaire.
En 1756 un minéralogiste suédois découvre une pierre qui bout. Cette particularité révèle les potentialités d'une nouvelle famille de roches, les ZÉOLITHES : des aluminosilicates chargés négativement constitués en tétraèdres d'échelle moléculaire.    ...
Vous êtes intrigué par la chimie, mais les formules vous rebutent ? Vous vous interrogez sur les applications de la chimie ou sur l’histoire des idées ? Alors, vous prendrez plaisir à lire ce Petit précis de Chimie à déguster. Compagnon parfait du débutant curieux comme de l’amateur éclairé, cette introduction ludique au monde de la chimie s’adresse à tous, quel que soit son niveau.
Brève mise en forme par Nicolas Lévy (professeur agrégé responsable du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie) Table des Matières Présentation Extraits   Présentation Vous êtes intrigué par la chimie, mais les formules vous rebutent ? Vous vous interrogez sur les applications de la chimie ou sur l...
Nous retrouvons dans les quasi-cristaux, les mosaïques fascinantes du monde Arabe, reproduites à l'échelle atomique : des motifs réguliers qui ne se répètent jamais. Pourtant, depuis les travaux du français Abbé Haüy en 1784, un cristal est classiquement défini comme suit : "un cristal est une substance au sein de laquelle, les constituants  sont assemblés selon un ordre régulier, répétition périodique d'un motif tri-dimensionnel".
Article édité par Nicolas Lévy (professeur agrégé responsable du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie), basé sur les communiqués de presse et les informations de l'Académie Royale des Sciences de Suède. Table des matières Présentation La découverte Les mosaïques et les quasi-...
La plongée sous-marine permet également de traiter de manière captivante, un autre thème du programme de seconde, celui de la dissolution des gaz dans les liquides. De toutes les contraintes que subit le plongeur, c’est sans doute la plus prégnante. Elle limite ses incursions en durée et en profondeur. Elle est à l’origine des « accidents de décompression ». Pour le plongeur, elle est une menace sournoise, présente à chaque instant de la remontée (mais également en surface après la plongée), que l’on ne sait pas encore maîtriser totalement.
Article rédigé par Pierre Letellier (Professeur Emérite à l’Université Pierre et Marie Curie -Paris- & moniteur BEES 2, plongée sous-marine) - Photos sous-marines Laurence Saulnier et Jérôme Clabé -, édité par Nicolas Lévy, responsable éditorial du site CultureSciences-Chimie....
Lorsque le plongeur s’enfonce sous l’eau, la pression de son environnement augmente. On admet en plongée que chaque fois que l’on descend de 10 m, la pression s’accroit de 1 bar. Pour des raisons de simplicité, on ne différencie généralement pas l’immersion en mer et en eau douce. En cours, au lycée, on pourra bien évidemment montrer comment intervient la masse volumique du milieu en fonction de sa salinité.
  Article rédigé par Pierre Letellier (Professeur Emérite à l’Université Pierre et Marie Curie -Paris- & moniteur BEES 2, plongée sous-marine) - Photos sous-marines Laurence Saulnier et Jérôme Clabé -, édité par Nicolas Lévy, responsable éditorial du site CultureSciences-Chimie....
La manipulation de petites quantités de liquide n’est plus conditionnée à l’utilisation d’éléments mécaniques miniaturisés. Une méthode pour manipuler des gouttes à l’aide de la lumière vient en effet d’être mise au point à l’issue d’une collaboration entre des chercheurs du département de chimie de l’Ecole Normale Supérieure de Paris, de l’institut de physique de l’Université de Rennes I et du département de physique de l’Université de Kyoto.
    Article rédigé par Antoine Diguet (doctorant à l'Ecole Normale Supérieure), relu et édité par N. Lévy, responsable éditorial du site CultureSciences-Chimie.   Table des matières 1. Présentation 2. La lumière : un moteur ? 3....
Au-delà de la nature chimique des arômes, l'expérience culinaire dépend aussi de la physiologie de la perception de ces arômes. Nous verrons que cette expérience ne peut être totalement décrite à partir de l'analyse des seuls paramètres physico-chimiques et processus physiologique mis en jeu.
  Article rédigé par Hubert Richard (professeur émérite de l'ENSIA : Ecole Nationale Supérieure des Industries Alimentaires) et Gilles Camus (professeur agrégé à l'Université Paris VI), édité par Nicolas Lévy (professeur agrégé responsable du site CulturesSciences-Chimie...
Le fonctionnement des êtres vivants est assuré par un ensemble de réactions physico-chimiques catalysées par des protéines appelées les enzymes. Les enzymes sont synthétisées dans les cellules en fonction des besoins de l'organisme. L'information nécessaire à cette synthèse ainsi qu'à celle des protéines structurales est stockée dans chaque cellule au sein de macromolécules d'Acide DésoxyriboNucléique (ADN)
Article rédigé par Hagop Demirdjian (professeur agrégé responsable du site ENS-DGESCO CultureSciences-Chimie), relu par Gilles Camus (professeur agrégé responsable du site ENS-DGESCO Vie). Table des matières Le patrimoine génétique et sa transcription Le patrimoine gén...
On appelle « carburants » les substances dont la combustion permet le fonctionnement des moteurs thermiques. L'énergie chimique contenue dans le carburant est donc destinée à être convertie en énergie mécanique. L'essence utilisée dans les voitures particulières est un cas particulier de carburant. Comme la plupart des carburants courants, l'essence est en fait un mélange de nombreuses espèces chimiques : plusieurs dizaines d'hydrocarbures « réservoirs d'énergie » et des additifs en faibles proportions introduits pour donner des propriétés particulières au mélange.
    Article rédigé par Hagop Demirdjian (professeur agrégé à l'ENS), relu par Jean-Bernard Baudin (Sous-Directeur du Département de Chimie de l'ENS). Cet article fait partie du dossier pluridisciplinaire sur l'énergie.   Table des matières Les carburants...