Outils d'investigation
La peinture à l’huile, dont l’usage s’est généralisé à partir du XVe siècle, est un mélange d’au moins deux composés : un pigment dispersé dans un liant (l’huile). A ce mélange, les peintres ajoutaient éventuellement des médiums, pour en modifier les propriétés physiques : parmi eux se trouvent les megilps et les gumtions, utilisés notamment par les peintres anglais du XIXe siècle, en particulier J. M. W. Turner. Les travaux de recherche sur ces médiums visent à reconstituer en laboratoire les recettes élaborées par les peintres pour les préparer et à mieux comprendre le rôle des principaux composants de ces médiums. L’objectif est d'appréhender la dégradation des peintures à l’huile contenant ces médiums, de manière à proposer des méthodes de conservation ou de restauration adaptées des œuvres contenant des megilps ou des gumtions.
  Article rédigé par Hélène PASCO, doctorante au Laboratoire d’Archéologie Moléculaire et Structurale à l'Université Pierre et Marie Curie (Paris). Article publié par Claire VILAIN, responsable éditoriale du site CultureSciences-Chimie.     Table des matières: 1. La peinture à l...
Série de quatre articles rédigés par Natan CAPOBIANCO et Gauthier ROISINE, anciens élèves normaliens au département de chimie de l’Ecole Normale Supérieure, relus par Gilles WALLEZ, professeur de chimie du solide à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris. Les titres des articles sont les suivants : Un siècle de cristallographie, de la maille au cristal (1/2),  Un siècle de cristallographie, de la maille au cristal (2/2),  Le siècle de la cristallographie : de la diffraction des rayons X à la cristallographie (1/2), Le siècle de la cristallographie : de la diffraction des rayons X à la cristallographie (2/2), ci-dessous
  Article rédigé par Natan CAPOBIANCO et Gauthier ROISINE, anciens élèves normaliens au département de chimie de l’Ecole Normale Supérieure, relu par Gilles WALLEZ, professeur de chimie du solide à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris, publié par Claire VILAIN, responsable éditoriale du site...
Série de quatre articles rédigés par Natan CAPOBIANCO et Gauthier ROISINE, anciens élèves normaliens au département de chimie de l’Ecole Normale Supérieure, relus par Gilles WALLEZ, professeur de chimie du solide à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris. Les titres des articles sont les suivants : Un siècle de cristallographie, de la maille au cristal (1/2),  Un siècle de cristallographie, de la maille au cristal (2/2),  Le siècle de la cristallographie : de la diffraction des rayons X à la cristallographie (1/2), ci-dessous Le siècle de la cristallographie : de la diffraction des rayons X à la cristallographie (2/2), à paraître
  Article rédigé par Natan CAPOBIANCO et Gauthier ROISINE, anciens élèves normaliens au département de chimie de l’Ecole Normale Supérieure, relu par Gilles WALLEZ, professeur de chimie du solide à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris, publié par Claire VILAIN, responsable éditoriale du site...
Série de quatre articles rédigés par Natan CAPOBIANCO et Gauthier ROISINE, anciens élèves normaliens au département de chimie de l’Ecole Normale Supérieure, relus par Gilles WALLEZ, professeur de chimie du solide à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris. Les titres des articles sont les suivants : Un siècle de cristallographie, de la maille au cristal (1/2),  Un siècle de cristallographie, de la maille au cristal (2/2), ci-dessous Le siècle de la cristallographie : de la diffraction des rayons X à la cristallographie (1/2), Le siècle de la cristallographie : de la diffraction des rayons X à la cristallographie (2/2),
  Article rédigé par Natan CAPOBIANCO et Gauthier ROISINE, anciens élèves normaliens au département de chimie de l’Ecole Normale Supérieure, relu par Gilles WALLEZ, professeur de chimie du solide à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris, publié par Claire VILAIN, responsable éditoriale du site...
Série de quatre articles rédigés par Natan CAPOBIANCO et Gauthier ROISINE, anciens élèves normaliens au département de chimie de l’Ecole Normale Supérieure, relus par Gilles WALLEZ, professeur de chimie du solide à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris. Les titres des articles sont les suivants : Un siècle de cristallographie, de la maille au cristal (1/2), ci-dessous Un siècle de cristallographie, de la maille au cristal (2/2), Le siècle de la cristallographie : de la diffraction des rayons X à la cristallographie (1/2) Le siècle de la cristallographie : de la diffraction des rayons X à la cristallographie (2/2)
Article rédigé par Natan CAPOBIANCO et Gauthier ROISINE, anciens élèves normaliens au département de chimie de l’Ecole Normale Supérieure, relu par Gilles WALLEZ, professeur de chimie du solide à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris, publié par Claire VILAIN, responsable éditoriale du site...
Le prix Nobel de Chimie 2017 a été décerné à Jacques Dubochet (Université de Lausanne, Suissse), Joachim Frank (Université de Columbia, New-York, Etats-Unis) et Richard Henderson (Université de Cambridge, Grande-Bretagne) pour leurs travaux sur la cryo-microscopie électronique permettant d'étudier la structure moléculaire de système biologiques complexes, notamment la structure de protéines en solution.
Le prix Nobel de Chimie 2017 a été décerné à Jacques Dubochet (Université de Lausanne, Suissse), Joachim Frank (Université de Columbia, New-York, Etats-Unis) et Richard Henderson (Université de Cambridge, Grande-Bretagne) pour leurs travaux sur la cryo-microscopie électronique permettant d'étudier la structure molé...
Une conférence de Anne Pillonnet, chercheuse à l'« Institut Lumière Matière » et de Davy Carole, chercheur au « Laboratoire des Multimatériaux et Interfaces ».   L’analyse d’une œuvre d’art commence par un travail d’observation et de réflexion. Il s’appuie sur la...
La collection "Chimie et... Junior" s'enrichit d'un nouvel opus: "La chimie et la sécurité des personnes, des biens, de la santé et de l'environnement". Ce type d'ouvrage est tout particulièrement adapté aux collégiens.
La chimie est au coeur des enquêtes de la police scientifique et de tout ce qui concerne la prévention du risque industriel, sanitaire et environnemental. Avec Max et Léa, découvre à partir d’exemples réels comment les chimistes apportent les preuves dans les affaires Criminalistiques Antidrogues Antiterroristes Antifraudes...
Cet ouvrage présente les liens de la chimie avec l'art, à travers l'évocation des maquillages de l'Egypte ancienne, des techniques du sfumato et celles du pigment au blanc de plomb, ainsi que du travail des faussaires. Il aborde également les techniques mises au service de l'art pour son authentification, sa description et sa conservation.
Entre l’atelier de l’artiste et le laboratoire du chimiste, il y a des ressemblances, même si le peintre n’a pas toujours recours à des théories complexes pour réaliser le liant qui lui permet d’appliquer la couleur dont il rêve. L’histoire de l’art l’a prouvé : dans leurs pratiques artistiques, les créateurs...
Les réalisations et les progrès de la chimie analytique sont l’occasion de raconter des récits, des enquêtes policières au sens propre du terme, qui ne masquent pas une réalité scientifique impressionnante qui les rend possibles.        La partie « La chimie au coeur des enquêtes » en donne des exemples d...