L'écocatalyse, nouveau domaine de la chimie verte
Print Print
Publié le 18/05/2018
Résumé

Un dossier intitulé "Ecologie et chimie: une combinaison gagnante" est publié ce mois-ci sur CultureSciences-Chimie. Rédigé par Claude GRISON, professeur de chimie de l'université de Montpellier et directrice du laboratoire de Chimie Bio-inspirée et Innovations écologiques (UMR 5021 ChimEco CNRS-Université de Montpellier, http://www.chimeco-lab.com), il comporte deux volets:

  • un premier volet abordant les notions de pollution métallique, de phytoremédiation et d'écocatalyse;
  • un deuxième volet présentant quelques exemples des performances de l'écocatalyse.

Claude GRISON vous propose de visualiser une vidéo d'introduction à la notion d'écocatalyse et une vidéo présentant son métier.

Grâce à ses innovations et notamment le principe d’écocatalyse qu’elle a mis au point, Claude GRISON, professeur de chimie de l'université de Montpellier et directrice du laboratoire de Chimie Bio-inspirée et Innovations écologiques (UMR 5021 ChimEco CNRS-Université de Montpellier, http://www.chimeco-lab.com), permet la réhabilitation écologique de sites miniers et contribue à protéger la biodiversité tout en créant des opportunités économiques autour de la chimie verte.

L'écocatalyse est un domaine récent de la chimie verte associant phytoremédiation de régions polluées par des éléments métalliques et synthèse de molécules utilisant ces éléments métalliques comme catalyseurs. Les applications de l'écocatalyse sont nombreuses: domaines des colorants, des polymères, des cosmétiques et plus largement toute la chimie de synthèse.

Pour voir une courte présentation de ce domaine en vidéo:

La Société Chimique de France réalise régulièrement des vidéos de témoignages de chimistes, qui présentent leur métier. Claude GRISON s'est prêtée au jeu, elle nous dévoile dans cette vidéo le quotidien de son métier de chercheur à l'interface chimie/écologie.

 
 
 
 
Dernières publications