La lumière pour goûter les planètes

La lumière est un messager essentiel pour étudier à distance la composition chimique et les propriétés physiques d'environnements distants.  La spectroscopie, qui consiste à décomposer la lumière en fonction de la longueur d'onde, permet d'identifier les signatures des espèces chimiques présentes, par exemple dans les atmosphères de la Terre (détection et suivi des polluants), des planètes du Système Solaire, des exoplanètes, du milieu interstellaire. Pour comprendre et reconnaître ces signatures, il faut, en amont, pourvoir les modéliser à partir de spectres de laboratoire et de modèles théoriques. Nous présenterons dans cette conférence des exemples concernant la détection de gaz à effet de serre dans l'atmosphère terrestre et la modélisation de l'atmosphère du Titan, satellite de Saturne.


Cette conférence a été préparée par Vincent BOUDON et présentée par Cyril RICHARD, chercheurs à l'Université de Bourgogne (Dijon), dans le cadre du congrès de l'Union des Professeurs de Physique et Chimie 2016 (27 octobre 2016). Le diaporama utilisé lors de cette conférence est fourni au format PDF. 

 

Prise de son : Delphine CHAREYRON, CultureSciences-Physique. 

Montage: Claire VILAIN, CultureSciences-Chimie. 
 

Intégration: UNIKWEB, avec un outil développé par l'INRIA (Synchronisation : timesheets.js) et l'ENS de Lyon