Structure eau solide/liquide : eau deutérée
Print Print
Publié le 18/12/2002
Résumé

L'objectif de cette expérience est de montrer l'influence de la substitution isotopique de l'hydrogène par le deutérium dans l'eau. On constate que la densité de l'eau lourde solide est plus élevée que celle de l'eau. Cette manipulation simple permet de rappeler plusieurs aspects importants de la structure usuelle de l'eau solide/liquide.

 

Structure eau solide/liquide : eau deutérée.

 

Séquence expérimentale filmée, basée sur un film issu du site Chemical Education administré par l'équipe du Dr. George Bodner dans l'état d'Indiana et retravaillée par l'ensemble des professeurs agrégés de la préparation à l'agrégation de chimie de l'ENS 2002-2003. le 18/12/02


Introduction

L'objectif de cette expérience est de montrer l'influence de la substitution isotopique de l'hydrogène par le deutérium dans l'eau. On constate que la densité de l'eau lourde solide est plus élevée que celle de l'eau. Cette manipulation simple permet de rappeler plusieurs aspects importants de la structure usuelle de l'eau solide/liquide.

Expérience

Protocole expérimental

On plonge des glaçons d'eau puis d'eau lourde dans un bécher rempli d'eau.

Réalisation de l'expérience

Vous pouvez ici visionner la séquence expérimentale provenant du site Chemical Education administré par l'équipe du Dr. George Bodner (voir la rubrique droits et devoirs).

 

Par CultureSciences-Chimie

 

Observations et interprétations

On observe que les glaçons d'eau solide flottent tandis que ceux d'eau lourde restent entre deux eaux. Cela permet d'affirmer que les densités suivent l'ordre croissant suivant : d(eau solide) < d(eau liquide) » d(eau lourde).

Connaissant la masse molaire de l'eau (18,0 g/mol) et de l'eau lourde (20,0 g/mol) ainsi que les paramètres de la maille hexagonale dans laquelle cristallise l'eau (a = 452 pm et c = 739 pm) à raison de quatre molécules par maille, on peut calculer les densités des solides dans l'hypothèse de paramètres de maille identiques pour les deux. On trouve : d(eau solide) = 0,915 et d(eau lourde) = 1,02. Cela permet d'interpréter les observations précédentes.

Bibliographie pour approfondir :

 
  • Tables de données physiques : « Handbook »

 

 

 
 
 
 
Dernières publications