Structure et propriétés
Le but de cette expérience est de montrer que les espèces ioniques sont conductrices alors que les composés covalents ne le sont pas. On montre également par cette expérience que les espèces ioniques ne sont conductrices qu'en solution pas à l'état solide.
  Séquence expérimentale filmée, travaillée et relue par l'ensemble des professeurs agrégés de la préparation à l'agrégation de chimie de l'ENS 2002-2003.     Table des matières Introduction Protocole expérimental...
Cette expérience permet de montrer que les gaz ont des densités différentes (par exemple dans un cours sur les gaz parfaits : ils ont de nombreuses propriétés communes, indépendantes de la nature du gaz, mais la densité est une exception...). Son interprétation repose sur la loi des gaz parfaits.
    Densité du dioxyde de carbone gazeux.   Séquence expérimentale filmée, basée sur un film issu du site Chemical Education administré par l'équipe du Dr. George Bodner...
L'objectif de cette expérience est de montrer l'influence de la substitution isotopique de l'hydrogène par le deutérium dans l'eau. On constate que la densité de l'eau lourde solide est plus élevée que celle de l'eau. Cette manipulation simple permet de rappeler plusieurs aspects importants de la structure usuelle de l'eau solide/liquide.
  Structure eau solide/liquide : eau deutérée.   Séquence expérimentale filmée, basée sur un film issu du site Chemical Education administré par l'équipe du Dr. George Bodner dans l'é...
Cette expérience a pour but de montrer de façon visuelle la très grande solubilité de l'ammoniac gazeux dans l'eau. Sa solubilité dans l'eau à 25°C est d'environ 24 mol.L-1. On pourra également constater la nature acido-basique de l'ammoniac. Nous verrons enfin quelles sont les raisons de la forte solubilité de NH3 dans l'eau.
  Séquence expérimentale filmée, travaillée par l'ensemble des professeurs agrégés de la préparation à l'agrégation de chimie de l'ENS 2002-2003.     Table des matières Introduction Protocole expérimental Observations et...
Parmi les outils d'analyse disponibles à l'heure actuelle, la RMN est sans doute l'un des plus précieux. Elle a non seulement permis aux chimistes d'identifier beaucoup plus facilement qu'auparavant leurs molécules, ou de caractériser celles extraites de la nature afin d'élaborer de nouveaux médicaments, mais aussi d'obtenir une méthode non-invasive et non-ionisante d'étude du corps humain (Imagerie par Résonance Magnétique, IRM)
Article rédigé par Dominique Gennet (étudiant en thèse - Laboratoire de Synthèse Organique (DCSO) - Ecole Polytechnique), relu et modifié par Daniel Canet et Jean-Claude Boubel (Laboratoire Méthodologie RMN - FRE 2415 - Université Henri Poincaré - Nancy). Table des matières Introduction...
L'ionisation par impact électronique (I.E.) est une technique choisie pour créer des ions à partir de molécules volatiles en phase gazeuse. L'ionisation chimique (I.C.) est une réaction ion-molécule entre une molécule M et un ion réactant NH4+ ; il en résultera soit un transfert de proton et l'on obtiendra (M + H)+, soit la réaction d'adduit et l'on obtiendra (M + NH4)+ . Dans ces deux méthodes, l'échantillon à analyser est en phase gazeuse. Le processus de volatilisation met l'échantillon en phase gazeuse sans décomposition.
  Article rédigé par Nicole Sellier (maître de conférence à l'ENSCP - Laboratoire de spectrométrie de masse - UMR 7573 - Pr J.P. Genêt), relu et complété par Nicole Morin ( Ingénieur d'études au département de chimie de l'ENS )     Table des matiè...
La spectrométrie de masse joue aujourd'hui un rôle important dans les études de pollution de l'environnement et de dopage grâce à sa sensibilité, sa sélectivité et sa possibilité de faire des analyses quantitatives rapides. Actuellement, les progrès les plus spectaculaires se rencontrent dans le domaine de l'analyse des molécules biologiques (protéines, sucres...) et dans l'étude des polymères grâce à une nouvelle technique : l'électrospray.
  Mise au point rédigée par Nicole Sellier (maître de conférence à l'ENSCP - Laboratoire de spectrométrie de masse - UMR 7573 - Pr J.P. Genêt), relue et complétée par Nicole Morin ( Ingénieur d'études au département de chimie de l'ENS )     Table des...
Le prix Nobel de chimie 2002 a été attribué pour moitié conjointement à l'américain John B. Fenn et au japonais Koichi Tanaka "pour le développement de méthodes de désorption-ionisation douces pour l'analyse par spectrométrie de masse des macromolécules biologiques" et pour l'autre moitié au suisse Kurt Wüthrich "pour le développement de la spectroscopie par résonance magnétique nucléaire pour l'identification de la structure tridimensionnelle des macromolécules en solution".
  Article rédigé par E. Florentin (professeur agrégée), basé sur les communiqués de presse et les informations de l' Académie Royale des Sciences de Suède, relu par F. Ferrage ( Laboratoire Synthèse et études de biomolécules - Résonance Magnétique Nucléaire - UMR 8642 - ENS...