La Conférence Olivier Legrain Sciences et Société pour l'année 2023 est consacrée à l'héritage d'un formidable savant. Organisée dans le cadre des célébrations du 200e anniversaire de la naissance de Louis Pasteur, à l'École normale supérieure - lieu cher à Pasteur - ces conférences mettront en lumière l'influence majeure des travaux et de la pensée du scientifique sur la recherche en chimie et biologie.

Auteur(s)/Autrice(s) : ENS PSL Licence : Reproduit avec autorisation Source : ENS PSL

Pour ces journées spéciales, l’École normale supérieure reçoit, en partie :

  • Maxime Schwartz, biologiste moléculaire, est un ancien directeur de l’Institut Pasteur. Il donnera une conférence inaugurale en hommage à Louis Pasteur, mettant en relief les liens avec l’École au cours de sa carrière.
  • Muriel Le Roux est historienne des sciences à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine, au département d’histoire de l’ENS. Ses travaux sur les chercheurs de l’Institut de Chimie des Substances Naturelles éclairent les prolongements de l’« esprit Pasteur » dans la recherche académique en chimie biologique en France dans la seconde moitié du 20e siècle et ses liens avec l’industrie.
  • Ben Feringa est professeur de chimie organique à l’université de Groningue. Ses découvertes phares en chimie de synthèses et nanotechnologies lui ont valu l’obtention du prix Nobel de chimie en 2016 pour la conception et la synthèse de machines moléculaires.
  • Melissa Moore est une chercheuse spécialiste de la biologie des ARN, dont les découvertes marquantes sur l’épissage de l’ARN ont fait une figure centrale du domaine. En 2016, elle est devenue en 2016 directrice scientifique de Moderna. Sa conférence nous donnera à réfléchir sur une version moderne de l’expérience pasteurienne de développement d’un nouveau type de vaccin, et du passage d’une carrière en laboratoire au défi de la recherche clinique — rendue critique par l’urgence pandémique.
  • Lia Addadi est professeure de biologie structurale au Weizmann Institute. Ses travaux sur la biominéralisation et la formation de cristaux aux interfaces biologiques illustrent à merveille la descendance fertile de ceux de Pasteur sur les tartrates et de l’intérêt pour les processus du vivant qui s’ensuivit.
  • Petra Schwille est Professeure de biophysique au Max Planck Institute for Biochemistry (Martinsried). Elle mène des travaux reconnus mondialement en biologie de synthèse, orientés vers la construction ab initio de cellules, et plus spécialement vers la modélisation des membranes.
  • Andrew Knoll est professeur de sciences de la terre à Harvard University, et un des meilleurs experts en biogéochimie. Ses travaux sont menés avec un intérêt prononcé pour la paléoécologie et les processus de biominéralisation. Sa conférence apportera un éclairage sur la contribution des microorganismes, par leurs métabolismes, aux grands cycles géochimiques : comment la planète devient Terre, sous l’influence du vivant.

Les autres intervenants mènent leurs recherches en chimie, en biologie, ou à leurs interfaces, aux départements de chimie et biologie de l’ENS ou à l’ESPCI. En clôture, une table ronde sera dédiée aux questionnements éthiques, politiques et sociaux des recherches actuelles en chimie et biologie et de leurs applications.

Pour en savoir plus

Auteur(s)/Autrice(s) : Institut Pasteur Licence : Reproduit avec autorisation Source : Institut Pasteur
Partenaire(s)

Informations pratiques

La conférence s’ouvrira par une demi-journée en français de mise en perspective historique, qui sera suivie d’exposés de recherche en anglais, puis d’une table ronde dédiée aux questions de la responsabilité en science.

Dates et horaires

Du 19 au 20 janvier 2023

De 9h00 à 18h00

Lieu

Amphi Jaurès
29 rue d'Ulm 75005 Paris

Transports

RER

  • ligne B : Luxembourg

Métro

  • ligne 7 : Place Monge ou Censier-Daubenton

Prix

Gratuit