Après 2 ans de classes préparatoires au lycée Pierre-de-Fermat à Toulouse, Lucas Henry a intégré le département de chimie de l’École normale supérieure (ENS) de Paris en 2011. Il y a passé 4 ans, durant lesquels il a obtenu une licence, un master de chimie moléculaire et l’agrégation de physique-chimie option chimie.

En 2015, il rejoint le laboratoire des Biomolécules de l'ENS où il a effectué son doctorat sous la direction de Clotilde Policar. Sa thèse portait sur la synthèse et l’étude en milieu cellulaire de sondes de type Rhénium-tricarbonyle pour effectuer de l’imagerie multimodale (fluorescence, infra-rouge et fluorescence X).  Cette thèse à l’interface avec la biologie et la physique, avec de nombreuses collaborations scientifiques, lui a permis d’explorer des domaines scientifiques variés (synthèse, analyses physiques, culture cellulaire, imagerie).

Durant ses 4 années de thèse, il occupait un poste d’agrégé préparateur (ou Caïman), ce qui lui a permis d’enseigner à l’ENS aux niveaux L3, M1 et à la préparation à l’agrégation.

Depuis septembre 2019, Lucas Henry est professeur agrégé au lycée polyvalent de Cachan. Il est également impliqué dans l’organisation des olympiades nationales de la chimie ainsi que dans la préparation des olympiades internationales de chimie.